New books !

Merci aux Editions La maison Brûlée pour leur envoi!

Nous venons de recevoir une piece de théâtre ainsi qu’un recueil de poésies.

 

photo 2

James Joyce Fuit…

Lorsqu’un Homme Sait Tout à Coup Quelque Chose Ça commence par parler, acter sans sujet, par la perte d’identité… La fuite d’une révélation qui implose, laissant place à l’hallucination dans une ville aux façades de cinéma qui s’effondrent. Alors il renaît à travers l’amour d’une actrice, réinvente un monde, s’invente des noms de poètes, James Joyce, Henri Michaux, Antonin Artaud, Arthur Rimbaud, comme les fous qui s’appellent Napoléon.

Page spectacle : www.lamaisonbrulee.fr/james-joyce-fuit

Les Bavardages sur la Muraille de Chine

Lors d’une promenade sur la Muraille de Chine comme sur le fil du rasoir, Buck Mulligan et Humpty Dumpty inventent en « chinois » un dialogue entre James Joyce et Lewis Caroll. Ils se répandent en bavardages pour tuer le temps ou pour retarder le moment de l’angoisse qui les disloque en une multitude de personnages pour une mise en pièces du théâtre.

photo 2

La Tragédie de l’Âne

Le Roi aux oreilles d’âne décollées fait assassiner la Reine des oiseaux pour épouser une nouvelle femme déjà enceinte de lui. Avant de la tuer, il lui dit qu’il la fera rôtir pour son repas de noces. La tête décapitée de la reine jette une malédiction sur tous ceux qui auront mangé sa chair. Les oiseaux de proie déterrent dans l’azur les industries chimériques des guerres…

Les Farces Philosophiques

Dix-huit piécettes tragi-comiques où le poète et le léopard entament vaguement un duel pour conquérir la géante à la narine de catin et concluent finalement un arrangement amoral… la petite fille aux allumettes vampe le loup-garou pour ne pas être dévorée, mais elle meurt en avalant le paquet d’allumettes… Méphistophélès fait un pacte avec le miséreux sans le damner, etc.

L’auteur: Catherine Gil Alcala

Catherine Gil Alcala a longtemps navigué entre plusieurs disciplines, la poésie, le théâtre, la performance, la musique, les arts plastiques… Expérimenter en toute liberté pour traduire le langage de l’inconscient, des rêves, de la folie… qui sont ses obsessions, ses thèmes de prédilection. Depuis quelques années, elle privilégie l’écriture, plusieurs de ses textes ont été joués au théâtre ou ont fait l’objet de performances musicalo-poétiques. Maelström excrémentiel, son poème érotique surréaliste, a été représenté au Théâtre des Déchargeurs et au festival d’Avignon. Elle a conçu une expo-performance de ses poupées et de ses poèmes : Doll’art ou les Épopées de Pimpesouée dans le cadre du Festival Fou et du Festival Meuf’elle, et au Musée du Montparnasse des performances musicalo-poétiques à partir de ses aphorismes Les Contes défaits en forme de liste de course. Sa pièce James Joyce fuit… Lorsqu’un homme sait tout à coup quelque chose a été représentée au 59 Rivoli dans le cadre des Nuits blanches. En 2015, elle publie aux Éditions de la Gare Une Nouvelle ville, vie… dans l’ouvrage collectif Bocal urbain / Vivre la ville demain, et aux Éditions La Maison brûlée : James Joyce Fuit… Lorsqu’un homme sait tout à coup quelque chose suivi de Les Bavardages sur la Muraille de Chine, et en janvier 2016 : La Tragédie de l’Âne suivi de Les Farces Philosophiques.

Vous procurer un exemplaire

Éditions La Maison brûlée

 18 rue de Saint-Germain

28240 Saint Maurice Saint-Germain (France)

+33 (0)6 72 08 83 02

contact@editionslamaisonbrulee.fr

www.editionslamaisonbrulee.fr